Massage Amma Assis


Shiatsu

Le Amma en histoire

Si le Amma prend sa source en Chine, il y a plus de 5000 ans, c’est au Japon, via la Corée, où il est pratiqué depuis plus de 13 siècles, qu’il connaîtra un franc succès.
Le terme amma provient des caractères chinois « AN » et « MO », utilisés pour désigner le massage, et signifient « calmer par le toucher » et, également « tonifier », « disperser l’énergie ».

Basé sur le principe de la médecine chinoise ( à la recherche de l’équilibre du YIN et du YANG, ainsi que des énergies circulant dans tous les méridiens), il est pratiqué tel un « kata », au sol ou sur table, et comporte, entre autres, environ 3000 points de stimulation sur l’ensemble du corps.

Le Amma fut pendant longtemps le seul massage reconnu au Japon. Enseigné dans des écoles spécialisées, il faisait l’objet d’une licence d’état. Il est, sans doute, bon de noter que de la fin du 18ème siècle, jusqu’à la moitié du 20ème siècle, il fut, par décret, exclusivement pratiqué par les aveugles dont c’était le « gagne pain ». Afin de contourner la loi, certains praticiens qui n’étaient pas non-voyants, ont changé le nom. C’est ainsi qu’est né le Shiatsu, bien plus connu aujourd’hui.

Le Amma assis à, quant à lui, été développé en Occident par David Palmer, un américain de Californie. Il démarcha les entreprises de la Silicon valley ( notamment celle de Steve Jobs ), en leur proposant ce service sur les lieux de travail.
Le succès fut immédiat ! Ce massage répondait parfaitement aux besoins des employés et, bien sûr, soulageait efficacement les tensions que ressentaient les informaticiens dans leur corps. Très vite, D. Palmer a démontré l’intérêt de masser le personnel au bureau, cette méthode amenant des gains d’attention, de productivité et de bonne humeur !

Présentation du Amma assis : une pause relaxante/dynamisante

En moins de 30 minutes, le très performant Amma assis, massage d’acupressions japonaises, allie à la fois profonde détente corporelle et dynamisation, et déclenche la stimulation énergétique dans le corps par son travail sur les méridiens.
Composé de pressions, d’étirements, de percussions et de balayages, ce massage, en « kata », soulage les tensions, et détend le dos, les épaules, les bras, les mains, la tête et la nuque.
Assis sur une chaise ergonomique de massage, cette pause relaxante/dynamisante est à prendre tout habillé !







Découverte Newsletter

Merci de renseigner ce formulaire, nous vous recontacterons dans les meilleurs délais.

Envoyer